Le Centre des femmes du Haut-Richelieu recrute des administratrices!

Saint-Jean-sur-Richelieu, le 9 janvier 2017 – Le Centre de femmes du Haut-Richelieu lance un appel de candidatures pour combler deux postes au sein de son Conseil d’administration.

 

Profils recherchés

Le Centre de femmes du Haut-Richelieu est à la recherche de deux candidates souhaitant contribuer de leurs temps bénévolement, plus particulièrement, mais non exclusivement dans les champs de compétences suivants : communications et relations publiques, gestion financière, levée de fonds, gestion des ressources humaines, droits du travail, gouvernance d’OBNL.

Si vous êtes animée par le désir de contribuer à l’avancement de l’égalité entre les femmes et les hommes dans les collectivités de la MRC du Haut-Richelieu en mettant à contribution vos réseaux, votre créativité et vos savoirs et que vous êtes également reconnue par vos pairs pour votre capacité à mobiliser votre entourage pour relever les défis d’un organisme communautaire dynamique et en pleine croissance, l’un de ces postes décisionnels est pour vous!

Les candidates intéressées à joindre à une équipe multidisciplinaire engagée pour la cause sont invitées à transmettre une lettre de motivation accompagnée de leur curriculum vitae par voie courriel au Comité de recrutement dg@centrefemmeshautrichelieu.ca

Pour de plus amples renseignements sur notre organisation, ses règlements généraux et le processus de sélection des administratrices du Conseil d’administration, veuillez consulter notre site web au www.centrefemmeshautrichelieu.ca

 

À propos du Centre de femmes du Haut-Richelieu

Fondé en 1983, le Centre de femmes du Haut-Richelieu est un centre d’éducation populaire à but non lucratif dont la mission est d’améliorer les conditions de vie des femmes en vue de leur permettre une participation égalitaire dans toutes les sphères de la société.

Le Centre de femmes du Haut-Richelieu organise des formations et des activités visant à développer les connaissances et les compétences en matière de santé, d’économie et de droits, dans le but d’accroître le leadership, l’autonomie économique et affective des femmes. Ses services permettent, entre autres, la mobilisation des collectivités et l’implication citoyenne en ce qui concerne l’autonomie alimentaire ainsi que la gouvernance des organisations. Des services individualisés d’informations juridiques, d’écoute active et de références y sont par ailleurs prodigués pour les femmes vivant des difficultés.

Poster un commentaire