Montérégiennes d’influence s’associe à la deuxième édition du Forum Femmes et Gouvernance dans le Haut-Richelieu «De l’intention à l’action»

16422976_973607432774733_4170057841368664561_o

Saint-Jean-sur-Richelieu, le 13 février 2017– Le Centre de femmes du Haut-Richelieu, en collaboration avec cinq organismes de la Montérégie, annoncent la tenue de la deuxième édition du Forum Femmes et Gouvernance sous le thème «De l’intention à l’action».

Cette deuxième édition répond à la demande générale des participantes et participants de l’édition 2015, qui souhaitaient avoir accès à une journée complète de formation sur les enjeux de la gouvernance, en vue de parfaire leurs compétences par l’acquisition de notions mais surtout d’outils concrets applicables dans le développement leurs pratiques.

Les directions générales des organisations à but non lucratif (OBNL) et des coopératives, ainsi que les membres de leur conseil d’administration sont invités à s’inscrire à cette journée de formation qui est également ouverte aux femmes et aux hommes et à toute personne aspirante à ces postes décisionnels.

Phénomène de professionnalisation de la gestion et de la gouvernance

Le secteur des OBNL et des coopératives composant le secteur de l’économie sociale dans la Montérégie, compte des centaines d’organisations de petite et de moyenne tailles qui sont administrées bénévolement par des citoyennes et des citoyens de tous horizons. Depuis plus d’une décennie, les personnes dirigeantes des organismes précités se trouvent confrontées au phénomène de la professionnalisation de la gestion et de la gouvernance dû aux contextes économique et socio-politique, souligne Mme Pierrette Marcotte, directrice du Centre de femmes du Haut-Richelieu.

En outre, cette tendance vers une professionnalisation exerce une grande pression auprès des organismes et entreprises, pour l’application de nouvelles pratiques qui influent sur les relations entre les directions générales, les conseils d’administration, le personnel, la population desservie et les divers bailleurs de fonds.

Constats validés par des organismes

Deux recherches, en 2008 et 2011, ont démontré que la parité ne semblait pas une préoccupation des organisations pour le recrutement aux postes de direction et de C.A., et a fait ressortir le besoin de sensibiliser les instances quant à l’impact positif de la parité aux lieux de décisions dans la performance des organisations. Par ailleurs, l’évaluation faite des participantes et participants du Forum 2015 démontre un besoin pour un espace de dialogue, de réflexion et de formation pour se prémunir des impacts néfastes causés par les lacunes dans la compréhension des rôles et responsabilités des diverses parties prenantes aux décisions.

Devant cette situation, cinq organismes de la Montérégie ont décidé d’unir leurs forces à celles du Centre de femmes du Haut-Richelieu pour l’organisation du Forum Femmes et Gouvernance 2017. Il s’agit de la Corporation de développement Haut-Richelieu-Rouville, le Centre de prévention de crise et de suicide Haut-Richelieu-Rouville, la Coopérative de service régional, la Maison Simone Monet-Chartrand et la Table de concertation des groupes de femmes de la Montérégie.

Thèmes retenus

  • De l’intention à l’action : le partage des pouvoirs entre direction générale et présidence de CA, modératrice : Louise Champoux-Paillé, administratrice de sociétés certifiée, chargée de cours en gouvernance à L’UQAM. Nos panélistes : Hélène Langevin, directrice générale, Maison Simone Monet-Chartrand; Jacques Collins, président, Fédération des coopératives de développement régional du Québec; Yolande Grenier, directrice, Aux sources du Bassins de Chambly; Mélissa Charles, avocate, ex vice-présidente de la jeune Chambre de commerce haïtienne.
  • Le Code d’éthique : un guide pour le maintien de relations saines et respectueuses. Formatrice Alexandra Laliberté, MBA conseils en management.
  • Une gouvernance créatrice de valeur : outil diagnostic des pratiques de gouvernance. Formatrice : Monique Dansereau, CAÉ, présidence et co-fondatrice d’OSBL plus.
  • Le codéveloppement professionnel : répondre à un besoin vital de se former à partir de problèmes réels. Formatrice : Katherine Ouellet, co-présidente de l’Association québécoise du codéveloppement professionnel.
  • LinkedIn 101 pour femmes d’affaires, du milieu communautaire et municipal. Formatrice : Alexandra Millette de l’entreprise aMajuscule.

Pour plus d’information

Le Forum se tiendra au Pavillon Dextraze du Campus du Fort Saint-Jean, à Saint-Jean-sur-Richelieu, le jeudi 23 mars 2017, de 8 h à 16 h 30. La journée débutera avec un petit-déjeuner-panel animé par Madame Louise Champoux-Paillé, administratrice de sociétés certifiée, lauréate du Prix du Gouverneur général du Canada pour son engagement féminin.

Le coût d’inscription avant le 1er mars est de 90 $ par personne (deux repas et deux collations inclus). Les organismes qui inscriront plus d’une personne bénéficieront d’une réduction soit 80 $ pour chaque inscription supplémentaire. Les frais pour les inscriptions reçues après le 1er mars seront de 100 $ pour la première inscription, et de 90 $ pour les inscriptions supplémentaires d’un même organisme.

On peut s’inscrire dès maintenant en ligne à l’adresse https://goo.gl/forms/oXc3X7TuZmKyyjcP2 ou en communiquant au 450 346-0662.

À propos du Centre de femmes du Haut-Richelieu

Le Centre de femmes du Haut-Richelieu est un centre d’éducation populaire en condition féminine dont la mission est d’améliorer les conditions de vie des femmes en vue de leur permettre une participation égalitaire dans toutes les sphères de la société. Chef de file en matière de sécurité alimentaire et de gouvernance, le Centre œuvre principalement auprès des femmes des 14 municipalités de la MRC du Haut-Richelieu.

Commanditaires

L’édition 2017 du Forum Femmes et Gouvernance est rendue possible grâce à la contribution financière de la Caisse Desjardins du Haut-Richelieu et de la Corporation du Fort Saint-Jean.

-30-

Source : Pierrette Marcotte, directrice générale
514 602-0662

Poster un commentaire